Archives du mot-clé Route du Condroz

La sécurisation d’axes de circulation dangereux à Neupré

J’ai reçu récemment la réponse du Ministre des Travaux publics à une question écrite que je lui adressais sur la sécurisation d’axes de circulation dangereux à Neupré.

Quels sont les éléments à retenir ?

Continuer la lecture de La sécurisation d’axes de circulation dangereux à Neupré 

  1. Au 17 novembre 2016, le Ministre m’indique que
    Le radar route du Condroz
    Le radar route du Condroz

    « le radar sur la N63 à Neupré n’apas encore été remis en état. Les démarches nécessaires à sa remise en services sont en cours et devraient aboutir dans les prochaines semaines ».
    Pourquoi dès lors le radar pivote-t-il déjà pour flasher, certains jours, un sens de la circulation et, d’autres jours, le sens inverse ?
    Le radar a été remis en marche avant que le Ministre ne me réponde ! Il ne semble pas bien informé.

  1. Route du Condroz
    Route du Condroz

    La route du Condroz sera bientôt limitée à 70km/h entre le carrefour avec la N639 d’un côté et l’entrée dans l’agglomération de l’autre. Cette mesure sera d’application en attendant les aménagements du carrefour des « 7 fawes ». « Ces nouveaux panneaux seront installés dans les prochaines semaines » m’indique le Ministre.

  1. Les projets de ronds-points prévus au Plan Infrastructures 2016-2019 (c’est-à-dire le carrefour Chêne Madame et le carrefour des Sept Fawes au croisement de la N63 et de la N639) devront être
    Carrefour du Chêne Madame
    Carrefour du Chêne Madame

    terminés pour fin 2019 au plus tard.
    Cependant, le calendrier précis de la réalisation de ces deux projets n’est pas encore fixé définitivement. Le Ministre m’informe cependant que son administration « fera en sorte que le timing final soit bien respecté ».

  1. L’entretien des ilots sur les route du Condroz est réalisé au moins une fois par an, auquel se rajoutent des opérations localisées et ponctuelles si nécessaires. Leur état pose en effet question. Le Ministre me répond que « la pulvérisation étant dorénavant interdite, toutes ces opération sont devenues manuelles. Dès lors, il n’est pas aisé de conserver des ilots impeccables».
  1. Concernant la chaussé de Marche, le Ministre me confirme qu’une demande de radar répressif a été reçue, mais que la zone n’est pas considérée comme étant
    Chaussée de Marche
    Chaussée de Marche

    « à moyen ou à haut risque, son placement n’a pas été retenu ».
    Par contre, le Ministre me confirme que la mise en place d’un radar préventif est en cours de finalisation et que les conclusions devraient lui être apportées prochainement. Pas encore de fumée blanche dans ce dossier donc !

  1. Au niveau de la sécurisation du carrefour à feux à Plainevaux, le Ministre m’indique que le marquage au sol a été réalisé fin 2014,
    Carrefour de Plainevaux
    Carrefour de Plainevaux

    « notamment pour clarifier les mouvements aux feux».
    Il m’informe en outre que la signalisation sera renforcée début 2017.

Tous ces dossiers doivent donc encore être finalisés ou suivis d’effets concrets à long terme.

Je ne manquerai donc pas de tenir cela à l’œil, tant au niveau régional, qu’en interrogeant régulièrement le Collège PS-CDH de Neupré.

Je reste persuadée que la sécurité doit être renforcée sur la route du Condroz d’autant plus avec l’augmentation du nombre de poids lourds sur cette route depuis l’application de la taxe kilométrique par le Gouvernement wallon (PS-CDH). De nombreux camions empruntent en effet la route du Condroz pour éviter de payer la taxe due lorsqu’ils roulent sur l’autoroute.

Cliquez ici pour accéder à ma question complète ainsi qu’à la réponse du Ministre
Cliquez ici pour accéder à l’article que la DH Liège consacrait à ce dossier le 25 novembre dernier

Ce jeudi 1er septembre : rentrée du Conseil communal de Neupré !

18 points étaient inscrits à l’ordre du jour, dont certains ont particulièrement retenu notre attention.

maison-communale-neupre-580x400

  • La majorité PS-CDH nous proposait de voter une charte afin de lutter contre le dumping social.

Objectif évidemment partagé par le MR, même si nous avons été surpris parce que cette charte nous a été proposée la semaine où le journal La Meuse révélait que le trottoir de la rue Duchêne à Rotheux était actuellement  refait entre autres par des ouvriers.. portugais ! (cliquez ici pour accéder à l’article de La Meuse)

Continuer la lecture de Ce jeudi 1er septembre : rentrée du Conseil communal de Neupré ! 

Surpris aussi que le Collège nous avoue que dans le cas de ce chantier « le vote de la Charte n’aurait rien changé ». A quoi bon la voter à alors? Juste pour se donner bonne conscience ?

PS et CDH n’ont même pas jugé opportun de réactualiser la charte proposée en décembre 2015 par le Gouvernement wallon, alors  que, depuis lors, en avril dernier, le Gouvernement fédéral a modifié la loi sur les marchés publics et  transposé la directive européenne en matière de dumping social. La moindre des choses eut été de modifier en conséquence le texte qui nous était soumis au vote !

Le MR a aussi soulevé la question du timing de cette charte. En effet, elle a été proposée aux communes il y a plusieurs mois mais, aujourd’hui, le Ministre des Pouvoirs locaux lance, en septembre et octobre, toute une série de formations visant à donner des outils aux communes pour lutter contre le dumping social. Pourquoi donc ne pas avoir attendu de prendre connaissance de ces outils et de leur applicabilité, certainement plus concrète que la charte ?

  • Autre point important : la convention entre la Commune et le réseau libre en ce qui concerne les avantages sociaux.

Pour rappel, selon le décret du 7 juin 2001, « les communes qui accordent des avantages sociaux au bénéfice des élèves fréquentant les écoles qu’elles organisent accordent dans des conditions similaires les mêmes avantages au bénéfice des élèves fréquentant des écoles de même catégorie situées dans la même commune et relevant de l’enseignement libre subventionné par la Communauté française pour autant que le pouvoir organisateur de ces écoles en fasse la demande écrite à la commune ». Cette obligation légale n’était pas respectée à Neupré depuis des années.

Après de longues discussions, le Collège et les représentants de l’école libre de la commune ont trouvé un terrain d’entente. L’accord permet en outre d’éviter aux parties d’aller en justice avec une issue qui aurait pu être dommageable à tous.

Le MR a donc voté en faveur de cet accord mais, via une abstention, a tout de même souhaité attirer l’attention du Collège sur certains points importants.  En effet, nous nous  réjouissons qu’un accord soit intervenu concernant les avantages sociaux et que celui-ci ait pu faire l’objet d’une convention. Celle-ci met fin aux divergences d’interprétation entre les parties concernant l’application du décret de la communauté française du 7 juin 2001. La Commune est tenue de respecter le décret de 2001, elle n’a pas le choix. Sinon, c’est la justice qui aurait dû trancher.

Toutefois, le Collège a déclaré en séance que le coût de cet accord serait financé en partie par une diminution des moyens mis à disposition de l’enseignement officiel pour assurer ses propres garderies. Cette opposition des deux réseaux est peu constructive. Il est inacceptable de renforcer un réseau au détriment d’un autre quels que soient les montants en jeu.  Il aurait été préférable d’envisager les économies, rendues nécessaires par cette convention, dans d’autres départements. Le MR demande donc que l’impact sur la qualité des garderies communales de cette diminution de moyens soit évalué dans les 6 mois.

  • Enfin, comme à chaque Conseil, nous avons posé nos traditionnelles questions d’actualités au Collège, notamment sur l’évolution du dossier de la ZACC de Rotheux.

L’Echevin de l’urbanisme nous a informé que le Collège avait reçu la dernière version du RUE, que celui-ci devait maintenant être relu et qu’il serait ensuite soumis à enquête publique, certainement en octobre. L’objectif est clairement pour eux d’obtenir du Ministre l’ouverture de cette ZACC, mais pour y faire quoi ?

Nous restons dubitatifs et inquiets face au réel projet du Collège. PS et CDH ont-ils un agenda caché dans ce dossier ? En effet, l’Echevin nous a confirmé, après une réunion qu’il a eue dans le cadre de la fameuse « initiative citoyenne » qui a obtenu une bourse pour solliciter l’ULg afin de plancher sur le concept de Community Land Trust, que ce mécanisme n’avait pas sa place actuellement en droit belge et qu’il fallait dès lors attendre une réforme du Code civil (qui interviendrait, peut-être, dans deux ans).

Quelle est donc l’urgence du Collège s’il sait d’ores et déjà que le CLT ne sera juridiquement pas possible à mettre en place avant, au minimum, deux années ? L’Echevin de la ZACC a-t-il d’autres projets ? Pourquoi vouloir à tout prix obtenir l’ouverture de cette zone ?

Autre dossier : le projet des  ronds-points à Rotheux. Toujours pas de nouvelles concrètes de la Région wallonne quant à un calendrier précis. En outre, la somme prévue dans le Plan route ne suffira pas à réaliser tous les travaux prévus !! Et la commune attend toujours les panneaux 70km/heure, au lieu de 90.. Bref, rien de bouge quant à la sécurisation de ce tronçon routier.

Le MR de Neupré défend le Rapido-Bus et le changement de parcours des lignes 90 et 94 : deux solutions pour une meilleure mobilité.

[Article du bulletin communal]

Le MR de Neupré, soucieux de sonservice minimum environnement et d’une mobilité accrue pour l’ensemble de ses concitoyens, soutient le projet du « rapido-bus » pour la zone Condroz. Ce projet, promis depuis des années, n’a malheureusement jamais dépassé le stade théorique.

Le désenclavement de notre commune par une offre sérieuse de transports en commun est indispensable. Nos jeunes, nos travailleurs, nos seniors et plus largement tous les Neupréens sont dans l’attente d’une politique de mobilité ambitieuse et contemporaine.

Continuer la lecture de Le MR de Neupré défend le Rapido-Bus et le changement de parcours des lignes 90 et 94 : deux solutions pour une meilleure mobilité. 

Une ligne expresse entre Marche et Liège permettrait de renforcer nos campagnes en transports en commun… Campagnes pour l’instant parent pauvre de la mobilité en région liégeoise. Malheureusement, il semble que cette ligne express ne soit pas dans les priorités de l’actuel Gouvernement wallon qui ne semble pas disposer à investir dans le projet.

Le MR fait par ailleurs une autre proposition qui concerne plus particulièrement la mobilité vers le domaine universitaire au sens large. Il s’agit de solliciter auprès des TEC une modification du parcours des lignes 90 et 94 après entre Boncelles et Liège. Cette partie du parcours fait actuellement double emploi avec d’autres lignes. De manière alternative, un passage des bus par le CHU, les amphithéâtres et le parc scientifique avant de rejoindre directement Liège ou de repartir vers le Condroz permettrait d’améliorer grandement la mobilité des Neupréens. Cette proposition a par ailleurs un impact budgétaire quasi nul.

Dans ce cadre, le MR de Neupré déposera prochainement des motions invitant le Conseil communal d’une part à soutenir le Rapidobus et d’autre part à solliciter auprès du TEC Liège-Verviers une modification des parcours des lignes existantes.

À mi-législature, quel bilan la section MR de Neupré tire-t-elle de son action au Conseil communal ?

Ce jeudi 21 janvier 2016, les habitants de Neupré ont reçu dans leur boite-aux-lettres le bilan à mi-législature tiré par les mandataires MR au Conseil communal et au Conseil de CPAS.20160111_MP-Bilan-FLYER2 Continuer la lecture de À mi-législature, quel bilan la section MR de Neupré tire-t-elle de son action au Conseil communal ? 

Plutôt que de s’attarder, comme cela se fait traditionnellement, sur un bulletin « bonnes et mauvaises notes du Collège », nous avons souhaité montrer comment, même de l’opposition, nous avons pu influencer la très courte majorité PS-CDH de Neupré.

Le 14 octobre 2012, les Neupréens ont en effet voté en masse pour le MR, devenu ainsi le premier parti de la commune avec 8 sièges sur 21 et 35% des voix !

PS et CDH, faibles de leurs se20160111_MP-Bilan-FLYER3 uls 11 sièges sur 21 ont pourtant prolongé leur majorité courte et usée.

Cependant, malgré leur volonté tenace de maintenir les libéraux dans l’opposition, nous avons pu concrétiser certaines de nos propositions.

20160111_MP-Bilan-FLYER4ZACC, zone de police, PLP, taux de l’impôt sur les personnes physiques, enseignement, infrastructures sportives et tarifs préférentiels pour celles-ci, don d’organes et CPAS : tout y est passé au crible.

Oui, à Neupré, le MR fait bouger les choses !

Des radars feus rouges sur la route du Condroz ?

radars feux rouges
22 avril 2015 – La Meuse

Ce mercredi 22 avril 2015, deux journaux (Le Soir et La Meuse) relayent une question que j’ai adressée au Ministre des travaux publics, des routes et des autoroutes au sujet de l’installation de nouveaux radars. La DH en parle également ce jeudi 23 avril. Continuer la lecture de Des radars feus rouges sur la route du Condroz ? 

Je l’interrogeai sur ces radars tronçons qui flashent un automobiliste lorsque celui-ci va trop vite, non pas à un endroit donné mais sur une portion de route. C’est actuellement le cas pour la liaison E25 (le tunnel sous cointe) notamment.

En réponse à ma question, le Ministre Prévot annonce une enveloppe de 1,750 millions d’euros réservée pour le placement de radars. Pour 2015, il devrait davantage s’agir de radars classiques.

Mais, pour 2016, le Ministre Prévot dévoile que des radars-tronçons et des radars de franchissement de feux feront l’objet d’un nouveau marché.

Au niveau de la route du Condroz, aucun aménagement en termes de sécurité (rond-point par exemple) n’est toujours prévu prochaine, et ce, uniquement par manque de volonté politique et de budgets qui ne suivent pas. Je pense que l’installation de ces radars feux rouges peut être une excellente solution à court terme pour davantage de sécurité.

Rappelons que 30% des accidents de la route sont causé par le franchissement d’un feu rouge !