Archives pour la catégorie Communiqués de presse

Déjà un renfort pour la nouvelle majorité MR-PS !

Dans la foulée de l’introduction, le 30 mai dernier, d’une motion de méfiance constructive MR-PS visant à remplacer l’actuelle majorité, le MR est aujourd’hui rejoint par un conseiller de la liste ic-cdH.
18881985_1529860130421927_4956690684429013021_n
Après mûre réflexion, Charles-Henri Thielen a en effet sollicité la formation libérale afin de rejoindre la liste de la future Bourgmestre, Virginie Defrang-Firket, pour la prochaine échéance électorale.

Suite à sa déception de ne pas avoir vu en 2012 une majorité MR-cdH malgré le signal donné par les électeurs neupréens, à son parcours personnel et à son évolution professionnelle, ses opinions politiques ont évolué et se sont tournées progressivement vers le MR.
Continuer la lecture de Déjà un renfort pour la nouvelle majorité MR-PS ! 

L’adhésion réelle de Charles-Henri aux valeurs du libéralisme social, son implication dans la vie communale et sa personnalité rassembleuse ont convaincu le MR de la sincérité de sa démarche et de son engagement. Jusqu’à la fin de son mandat actuel, il soutiendra donc les élus MR dans la réalisation de leurs projets.

Cette démarche prouve que le MR incarne l’ouverture, un nouveau souffle et une nouvelle dynamique autour d’un projet fédérateur pour la commune de Neupré

L’équipe libérale sera emmenée par la Bourgmestre, Virginie Defrang-Firket, qui concentrera son énergie, en plus de la gestion quotidienne de la commune, sur les compétences suivantes : ressources humaines, police, incendie, état civil, enfance (plaines de vacances, conseil communal des enfants,..), les aînés, l’intergénérationnel et la participation citoyenne.

Elle sera épaulée par deux échevins MR. Charles-André Verschueren prendra en charge les finances, le budget, les sports, la jeunesse, les cultes et la gestion du patrimoine immobilier communal. Mathieu Bihet, pour sa part, gérera l’urbanisme, l’aménagement du territoire, le numérique, la culture, les affaires économiques, l’agriculture et le développement rural.

Le Collège communal sera également composé de 3 élus socialistes. Benoit Hons prendra en charge l’enseignement, l’emploi et la formation, le tourisme, le patrimoine, le bien-être animal et les relations extérieures. Marc Lammeretz gérera les compétences suivantes : les travaux, la propreté publique, l’environnement et la mobilité. Maria Krupa-Haralampidou assurera la présidence du CPAS.
Le Conseil Communal sera présidé, quant à lui, par le MR, Marcel Rouffart.

Une équipe engagée et forte, avec 2 femmes et 4 hommes, sera donc aux commandes de la commune à partir du 8 juin prochain, jour de la prestation de serment de la nouvelle équipe (Chaussée de Marche, 57 à Neupré à 20h), avec un seul objectif : assurer une bonne gestion des deniers publics, dans le respect de l’éthique, de la bonne gouvernance, tout en veillant à répondre aux préoccupations de la population.

Neupré change de majorité !

En désaccord depuis longtemps sur le projet de lotissement dans le centre de Rotheux, etMaison communale 4 suite à la décision de l’Echevine socialiste, Valérie Laplanche, de siéger au Collège comme indépendante, le PS et le MR ont décidé de déposer la semaine prochaine une motion de méfiance constructive pour remplacer l’actuelle majorité PS- IC CdH. Ce choix permet d’éviter tout blocage qui pourrait porter préjudice à une bonne gestion de la commune. Pour rappel, la majorité PS-IC CdH n’avait qu’une courte majorité de 11 sièges sur 21.

Continuer la lecture de Neupré change de majorité ! 

Ensemble, MR et PS s’opposeront à la réalisation de ce projet dont les deux partis ne veulent pas. Pour rappel, l’idée était d’ouvrir cette ZACC Fontaine Paulus pour y créer dans un premier temps une quarantaine de logements à l’attention de personnes à revenus modestes, via un Community Land Trust (CLT). En effet, MR et PS partagent le souci d’éviter une urbanisation galopante de la commune. De plus, le CLT n’offre aucune sécurité juridique aux acheteurs.

Le MR prend donc le mayorat, deux postes d’échevins et la présidence du Conseil Communal. Le PS aura deux échevinats et la présidence du CPAS.

La nouvelle bourgmestre sera Virginie Defrang-Firket, actuellement députée wallonne. Elle renonce à son mandat au parlement auquel elle tenait tant, pour se consacrer à temps plein à sa nouvelle fonction au bénéfice de ses concitoyens. Elle avait en 2012 réalisé le meilleur score de la commune.

MR et PS sont les deux partis les plus importants de la commune. La nouvelle majorité sera dès lors confortable avec 13 conseillers sur 21.

C’est une équipe forte, expérimentée et représentative de la population qui sera installée prochainement : 2 femmes et 4 hommes. Les Echevins MR seront Charles-André Verschueren et Mathieu Bihet, Président national des Jeunes MR. La présidence du conseil communal sera assurée par Marcel Rouffart.

Les Echevins socialistes seront Benoît Hons, déjà échevin actuellement et Marc Lammeretz. Maria Krupa-Haralampidou, sera, quant à elle, Présidente du CPAS.

Cette nouvelle majorité apportera un nouveau souffle à la commune, une nouvelle dynamique, avec de nouvelles personnalités et de nouveaux projets.

Elle permettra également de pacifier le climat au sein de la commune, parce qu’animée d’une volonté de transparence,  de meilleure communication et de proximité avec les citoyens, pour qu’ils se sentent davantage concernés et impliqués dans la gestion de leur commune.

C’est donc une décision responsable et de bon sens,  parfaitement assumée qui est prise par les deux partis, au profit de la population. Au-delà des clivages politiques,  ils s’engagent à travailler de concert, en parfaite collaboration, tout en gardant leurs spécificités, toujours dans l’intérêt général.

MR et PS saluent le travail accompli par Arthur Cortis, à la tête de la commune depuis 2000. Nous lui avions proposé un mandat d’échevin, ou la présidence du conseil communal, ce qu’il a refusé.

Politique sportive : Soutien accru au handisport

[Communiqué de presse]

Les députés MR Virginie DEFRANG-FIRKET et Philippe DODRIMONT, avec d’autres députés (cdH, PS, Ecolo et Défi), ont déposé une proposition de résolution relative au soutien du handisport.

« La Convention relative aux droits des personnes handicapées, adoptée à New York en 2006 et ratifiée par la Belgique en 2009, s’engage à permettre aux personnes recrop_shutterstock_383821612-1080-0x60x500x282handicapées de participer, sur base de l’égalité avec les autres, aux activités récréatives, de loisir et sportives et, dès lors, de prendre les mesures nécessaires pour atteindre ces objectifs. Cette proposition vise donc à soutenir au mieux les actions menées par le secteur du handisport afin de permettre à l’ensemble de personnes porteuses d’un handicap de pouvoir pratiquer un sport, répondant de la sorte aux exigences de maintien en bonne santé et d’intégration sociale », explique la députée Virginie DEFRANG-FIRKET.

Continuer la lecture de Politique sportive : Soutien accru au handisport 

Aujourd’hui déjà, la Fédération Wallonie-Bruxelles soutient deux fédérations sportives chargées des activités physiques et sportives adaptées aux différents handicaps. D’une part la Fédération Multisports Adaptés (Féma) qui compte 5002 affiliés et orientée vers la pratique d’une trentaine de disciplines sportives de loisir ; d’autre part, la Ligue Handisport Francophone (LHF) qui rassemble 1327 membres et gère le sport de haut niveau pour handicapés sensoriels et moteurs.

Mais avec cette proposition, le parlement réaffirme, d’une part, que le sport est un droit pour tous et confirme le principe selon lequel les personnes handicapées doivent pouvoir participer aux activités sportives destinées à l’ensemble de la population ; et, d’autre part, souhaite aller plus loin encore en demandant au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, entre autres :

  • De réaliser une enquête pour fin 2017 auprès des fédérations sportives sur les initiatives prises en faveur du handisport, afin de dresser un état des lieux précis permettant ensuite de prendre les mesures adéquates ;
  • D’encourager les fédérations sportives à développer une politique d’ouverture vers les personnes handicapées, tout en épaulant les clubs volontaires dans cette même démarche d’accueil ;
  • De mener une analyse concernant la possibilité d’une double affiliation, à la fois à une fédération sportive et à la Ligue Handisport Francophone ;
  • D’encourager les établissements qui proposent un cursus en lien avec le sport à proposer à leurs étudiants une formation spécifique à la prise en charge de l’activité physique des personnes handicapées ;
  • De valoriser les performances de nos athlètes du handisport à travers les différents supports de communication de la FWB ;
  • De poursuivre l’attention réservée par la RTBF à la médiatisation du handisport, notamment lors de la rédaction de son prochain Contrat de gestion

Majorité trop courte : pas de budget sous le sapin à Neupré

Ce jeudi 22 décembre 2016, le Conseil communal de Neupré se réunissait pour examiner, et voter, le budget 2017 de la commune.

Au conseil communal ce 22 décembre 2016
Au conseil communal ce 22 décembre 2016

Pour rappel, depuis cinq ans, avec une trop faible majorité de seulement 11 conseillers sur 21, les deux partis au pouvoir, PS et cdH, représentent moins de 50% de la population.

« Nous avons toujours dit que la majorité prenait le risque de ne pas pouvoir gérer la commune en cas d’absence d’un seul de ses conseillers. L’accord préélectoral que PS et CDH ont signé leur explose aujourd’hui à la figure» constate le MR neupréen.  « Ce n’est pas notre vote qui conduit au rejet du budget mais la faiblesse de la majorité en place ».

Continuer la lecture de Majorité trop courte : pas de budget sous le sapin à Neupré 

Ce qui devait arriver, arriva en effet : au moment de voter, seuls 10 conseillers étant présents, le budget fut rejeté par 10 voix contre et seulement 10 pour.

Les libéraux neupréens rappellent qu’ils ont participé aux travaux budgétaires durant tout le conseil et ont largement justifié ce vote négatif : « devons-nous changer notre position pour sauver une trop courte majorité mise en place contre le signal donné par l’électeur ? Est-ce cela la démocratie ? Les raisons de notre vote négatifs sont nombreuses, mais en particulier :

  1. L’équilibre du budget est assuré uniquement grâce à une recette de taxes additionnelles exceptionnellement élevée (+450.000 €). Sans ce bonus non récurrent, le budget serait en déficit de 240.000 €. Le budget est donc structurellement en déficit;
  2. Les frais de fonctionnement augmentent de 40% par rapport au compte 2015 alors que le Ministre, dans sa circulaire budgétaire, tolère une augmentation de 2% ;
  3. Les nouveaux emprunts nécessaires aux financements des choix d’investissement pharaoniques de la majorité feront passer la dette de notre commune de 6 à 9 millions d’euros;
  4. Le budget présenté ne tient pas compte de l’indexation des salaires du personnel communal qui aura lieu en octobre 2017 (le bureau du plan l’a déjà confirmé) ;
  5. Selon une comparaison réalisée par Belfius, les dépenses de Neupré sont 800.000 euros supérieures à celles des communes similaires pour le même nombre d’habitants. Sur un budget de 13 millions, c’est une gabegie !

Autre élément expliquant l’absence de budget pour ce 31 décembre : le timing choisi. Si le PS et le CDH avaient pu se mettre d’accord plus tôt sur les finances communales, même en cas de rejet, ils auraient eu la possibilité de rebondir et de convoquer un nouveau conseil avant le 31 décembre. Ce ne sera pas le cas. La commune de Neupré ne respectera pas la circulaire budgétaire puisque le budget ne sera, au mieux, voté que le 3 janvier.

Enfin, le MR tient à rassurer le personnel communal, dont le travail n’est, bien sûr pas remis en cause, et qui ne sera effectivement pas impacté par ce couac de gestion de la majorité PS-CDH, les salaires étant des dépenses obligatoires, le Receveur pourra les payer.

Cliquez ici pour accéder à l’article que La Meuse consacre à ce sujet

ZACC de Rotheux : le MR de Neupré se réjouit d’avoir enfin convaincu le PS

Communiqué de presse du 21 novembre 2016

Le MR, opposé depuis le début au projet de lotissement de la ZACC Fontaine Paulus à Rotheux, constate que la majorité n’est plus en phase pour défendre ce projet.photo

« Nous nous réjouissons d’apprendre que maintenant, le PS considère, comme nous, que ce projet n’est pas mûr » déclare Virginie Defrang-Firket. « Le malaise était perceptible puisqu’à chacune de mes interpellations, lors de chaque conseil communal, les réponses du Collège étaient extrêmement vagues et très peu enthousiastes ». Depuis des mois, le MR demande un calendrier précis quant à ce projet, notamment sur le Règlement Urbanistique et Environnemental (toujours attendu malgré des mois de patience) et sur le début de l’enquête publique. Ce calendrier variait à chaque séance du conseil communal !

Continuer la lecture de ZACC de Rotheux : le MR de Neupré se réjouit d’avoir enfin convaincu le PS 

Nous avons en outre déploré un réel manque de transparence et de collaboration avec la population, ce qui a créé un large et inévitable sentiment de rejet dans le chef des citoyens neupréens. La seule séance d’information organisée a été un véritable fiasco tant au niveau de l’organisation que des réponses apportées par le collège et le consultant.

« Depuis le début, nous avons défendu le caractère rural de notre commune » ajoute la conseillère MR. « Ce projet entrainerait en outre de lourds problèmes de mobilité dans le centre du village déjà bien engorgé en heures de pointe. L’état des routes est également déplorable. Quelles seraient les conséquences pour nos écoles dont certaines implantations croulent déjà sous le nombre d’élèves ? »

Par ailleurs, il était, selon nous, préférable d’attendre les nouvelles orientations et engagements politiques clairs du Ministre wallon du logement en Wallonie annoncés en juin, et que nous attendons d’ailleurs toujours..

« Certes, le besoin en logements locatifs est bien réel, mais le projet présenté n’y répond pas ! Développons les alors autrement qu’en défigurant le centre de nos villages !» insiste l’opposition libérale. Dans cette optique, le MR avait proposé des alternatives concrètes que le PS semble maintenant prêt à analyser. Le MR neupréen a également attiré l’attention du Collège sur la faible valeur juridique du système du Community Land Trust qui n’a pas de réelle existence dans notre droit !

Rappelons pour terminer les engagements électoraux des deux partenaires de la majorité dans ce dossier. Ils se sont, tous les deux, prononcés par un courrier aux électeurs à la veille des élections communales de 2012, CONTRE l’ouverture des ZACC.

Le MR se réjouit donc que ses multiples remarques et mises en garde aient enfin été entendues.